Atelier / Images animées, mémoires controversées , 6 et 7 décembre 2021
Images animées, mémoires controversées

Atelier CINEMAF
6 et 7 décembre 2021

Programme

6 décembre 2021, 9h3018h
Université Paris Nanterre, Bat. Max Weber, salle de séminaire 2

Introduction
9h3010h15
Introduction Monica Heintz (LESC, UPN) et Damien Mottier (HAR, UPN)

Projets de (re)création de films en cours
10h1511h30
Les films GadmerAupiais, Dahomey, 1930. Gaetano Ciarcia (IMAF, CNRS) présentera son projet de film Le Dahomey cérémoniel de Francis Aupiais à partir des collections du musée départemental Albert Kahn et de la Société des missions africaines de Lyon. Suivie d’une discussion avec le Musée Albert Kahn.
11h4513h
Rushes et film retrouvé de Luc de Heusch, Congo, 19531954. Damien Mottier (HAR, UPN) présentera Enterrement chez les tetela recréé en lien avec la cinémathèque royale de Belgique.

Séminaire Art/archives/performances
15h18h
Art/archives/performances, séminaire organisé par Didier Houénoudé (Université Abomey Calvi), Bronwyn Lace (Center for the Less Good Idea), Anna Seiderer (Université Paris 8). Artistes invités : Khadidja Carroll et Bronwyn Lace.

*

7 décembre 2021, 9h3018h
Cinéma La Clef, 21 rue de la Clef, Paris 5e

Cinéma et expéditions coloniales
9h3011h30
La croisière noire (Léon Poirier, 1926, 95 minutes) en dialogue avec Vincent Guigueno (musée du quai Branly).

Le corpus en question
11h3013h00
De la collecte du matériel filmique à la numérisation d’une œuvre. Éric Le Roy et Hermine Cognie (service Accès, valorisation et enrichissement des collections) et Patrice Delavie (service Documentation des collections) de la Direction patrimoine cinématographique du CNC.

Fragments de corpus et projections dialoguées
14h3015h30
Extrait de Peaux noires (René Moreau et Jean d’Esme, 1932, 61 minutes) en dialogue avec Éric Jolly (IMAF, CNRS).
15h3017h00
Sso : rite indigène des Etons et des Manguisas (Maurice Bertaut et René Bugniet, 1935, 58 minutes) en dialogue avec Michael Houseman (EPHE).

Discussion
17h0018h00

L’objectif de ce projet est d’engager une réflexion pluridisciplinaire (ethnologie, études cinématographiques, histoire des représentations, arts plastiques) en lien avec des partenaires patrimoniaux (musée du quai Branly, musée départemental AlbertKahn, archives françaises du film du CNC) autour des enjeux d’analyse, de remédiation et de remploi des matériaux filmiques élaborés en contextes historiques controversés (situations coloniales notamment).

Ce projet comporte trois volets complémentaires:

1. Un travail de recherche centré sur un corpus filmique relevant des mondes africains durant la période 19201950 films de fiction, films des missions ethnologiques, films de propagande coloniale, films amateurs, retrouvés dans des fonds publics ou privés ;

2. L’expérimentation de nouveaux protocoles de recherche et de différentes formes de dialogue autour de ces objets
avec des descendants des populations filmées, des chercheurs et artistes des pays d’Afrique concernés ;

3. La mise en place d’un espace de comparaison entre différents contextes d’appropriation de ce type de matériau pour enrichir la réflexion sur le corpus filmique africain par la confrontation avec d’autres régions du monde (Amazonie, Pacifique, Sibérie, etc.) où l’histoire des pratiques de remédiation est différente et souvent plus ancienne.

Projet de recherche Images animées, mémoires controversées (Labex Les passés dans le present)
Étiquettes :