Appel à communication / Colloque international Collectionner l’impressionnisme, juin 2020, Rouen

Appel à communication

Collectionner l’impressionnisme

Colloque international organisé par la fondation de l’université Paris Nanterre, en partenariat avec le labex Les Passés dans le Présent, le laboratoire Histoire des arts et des représentations de l’université Paris Nanterre et l’Université de Rouen Normandie, avec le soutien du Contrat Normandie – Paris Île-de-France : destination impressionnisme

25-26 juin 2020

Rouen, auditorium H2o

Le néologisme « collectionneur » se forme au XIXe siècle pour désigner stricto sensu celui qui collectionne, achète des œuvres, les accumule, en est propriétaire. Cette description concrète, qui généralise une diversité de profils et de manières de collectionner nés durant la période, se distingue des connotations attachées aux termes précédents d’« amateur » ou de « connaisseur », qui évoquent davantage le goût, l’érudition, l’engagement artistique ou intellectuel. S’ils ne sont pas exempts de préoccupations économiques et sociales, les collectionneurs de l’impressionnisme se sont souvent impliqués dans la défense de ce mouvement qu’ils ont contribué, selon leur époque, à faire émerger, à imposer ou à diffuser à l’échelle internationale. C’est à cette catégorie engagée de collectionneurs qui, sans exclure nécessairement d’autres inclinations artistiques ont joué un rôle dans l’histoire du mouvement, que ce colloque propose de s’intéresser.
Alors que de nombreux travaux ont été consacrés à quelques figures particulières de collectionneurs, l’enjeu de ce colloque est de dépasser l’approche monographique pour privilégier des analyses transversales, comparées et problématisées. Le collectionneur et sa collection seront abordés en lien avec son époque et son contexte politique, social et économique. Il s’agit ainsi de poser la question du rôle des collectionneurs dans le développement et la diffusion de l’impressionnisme depuis les débuts du mouvement jusqu’au milieu du XXe siècle. Loin d’être isolé, le collectionneur est ancré dans un réseau d’acteurs aussi bien privés qu’institutionnels qu’il s’agira là aussi d’identifier afin de mettre en lumière leurs relations et de les situer dans les réseaux du monde de l’art moderne. Qu’on adopte une approche par l’objet, la collection ou le collectionneur, cette mise en contexte se joue aussi du point de vue des territoires. Du local à l’international, les différentes échelles seront confrontées, toujours dans cette idée de situer les faits, les personnes et les objets.

Date limite d’envoi des dossiers : 20 juin 2019

Téléchargez l’appel à candidature

Download the call for communication