Appel à communication / Pluri-, re-, dé-, inter-, trans- : les disciplines en question, Séminaire transversal des doctorants du HAR

APPEL À COMMUNICATION

Pluri-, re-, -, inter-, trans– : les disciplines en question

Séminaire transversal des doctorants du HAR (Unité de recherche Histoire des Arts et des Représentations)

Théâtre Bernard-Marie Koltès, Université Paris Nanterre – matinée du jeudi 15 octobre 2020

Dans le cadre des activités organisées par les doctorants du HAR, un séminaire transversal est organisé le 15 octobre au matin et propose de s’intéresser à la fois à la question des disciplines et de leurs croisements mais aussi, par cette entrée, celle de l’appropriation critique par le langage.

Notre unité de recherche est un lieu privilégié de dépassement et de transgression des différentes disciplines qu’elle accueille – Cinéma, Esthétique, Histoire de l’Art et Théâtre. Dans l’ambition affichée de tendre vers une transdisciplinarité, il nous semble pertinent que chaque doctorant puisse présenter une notion de son choix ou un terme récurrent dans ses lectures et ses recherches, appartenant, ou non, à son champ disciplinaire, et que nous en débattions.

Comment peut-on entendre un même mot différemment ?. Et comment des préfixes juxtaposés à des notions clés peuvent permettent d’aborder d’autres disciplines ? Et qu’en est-il des usages des préfixes qu’on leur appose ?

La tendance des préfixes qui s’accolent aux notions millénaires est-elle signe de questionnements qui se renouvellent au profit d’études anciennes ou un immobilisme intellectuel ? Au regard des post-, néo– ; inter-, trans- ou pluri- et autres re– ou -, autant de préfixes – qui n’en finissent pas de s’ajouter aux disciplines, assistons-nous à l’accomplissement fantasmé d’une explosion épistémologique et ontologique ?

Si des préfixes ont permis le renouveau de notions oubliées ou jugées désuètes, ont-ils pu cloisonner plus encore le terme originel dont ils ont tiré parti ? Nous souhaiterions dresser un panorama subjectif de ces rencontres fortuites qui ont, malgré tout et/ou malgré elles, forgé ces disciplines plus ou moins anciennes à l’émergence de savoir inédits. Il sera aussi question de regarder ce que ces préfixes ont apporté à la recherche. Ont-ils permis une perméabilité d’une discipline à une autre ? À force de réappropriation d’un champ à un autre, des glissements ont pu ouvrir des portes et construire des passerelles. Une tension émerge alors, qui fait la force et parfois la faiblesse de la recherche, mais qui ne cesse de se métamorphoser.

Modalités de participation

Cet appel s’adresse à tous les doctorants et jeunes docteurs de notre laboratoire et des structures partenaires, toutes disciplines confondues.

Les propositions peuvent être de différentes formes : communications, intervention artistique… Mais afin de permettre la spontanéité des échanges, nous aimerions privilégier des formes courtes (10-15 minutes maximum).

Envoyer, au format PDF de préférence, une rapide proposition (environ 300 mots), munie d’un titre, ainsi qu’une rapide « biobibliographie » à l’adresse suivante : doctorantsHAR@gmail.com

Calendrier

– Date limite de soumission des propositions : mercredi 7 octobre 2020.

– Date du séminaire : jeudi 15 octobre 2020, le matin, à l’Université Paris Nanterre (Théâtre Bernard-Marie Koltès).

Valorisation des travaux

Pour ceux qui le souhaitent, les textes des interventions seront publiés sur le carnet de recherche du séminaire, consultable à l’adresse suivante : https://semidochar.hypotheses.org , sous la rubrique « Contributions au séminaire ». De même, des captations audio pourront être réalisées lors de la journée puis mises en ligne.

Organisation administrative et scientifique :
Florian Bulou Fezard, Anne-Charlotte Depincé, Hubert de Rivals, pour les doctorants du HAR.

 

Étiquettes :
Comments

Comments are closed.