Jessica Ragazzini

Thèse en cours

« Du mannequin à la robotique, la confusion entre le corps vivant et l’objet en photographie », sous la direction de Thierry Dufrêne (Université Paris Nanterre – ED 395) et Mélanie Boucher (Université du Québec en Outaouais).

Résumé de la thèse :

En janvier 2020, le prix Life Framer « Human Body » fut attribué à Frederico Borella pour la photographie d’un robot humanoïde. Cette désignation a de quoi surprendre puisque ce prix est censé être décerné pour la représentation d’un être humain. Le robot étant un objet, la photographie proposée aurait dû entrer dans la catégorie de la nature morte et être disqualifiée du concours. En comparaison, les photographies de la catégorie nature morte du prix Life Framer 2019, représentaient des personnes, elles auraient dû être considérées comme des portraits. Ces nominations vont au-delà de la remise en question des catégories photographiques ; de manière indirecte, elles nous renseignent sur la perception actuelle de notre propre corps humain. En effet, il est ici question d’envisager l’image du corps comme assimilable à un objet ; alors que l’inerte est, quant à lui, assimilable au vivant par l’intermédiaire du médium photographique.

Le fantasme de l’animation est présent dans la production artistique depuis l’Antiquité (Ovide, le mythe de Pygmalion) et dans le langage courant depuis 1906, lorsque le terme « mannequin » ne désigna plus seulement l’objet anthropomorphe, mais également la jeune femme élégante vêtue selon la mode de son époque (Keyser, 1906, p.328). Le déploiement des technologies portant sur la modification du vivant de ces dernières décennies (chirurgie esthétique, clonage …) a provoqué un regain et de nouveaux enjeux pour la thématique.

Si dans les arts, le corps performé réifie le vivant par son inquiétante immobilité face aux spectateurs libres de leurs mouvements (Mélanie Boucher, 2015, p.85), la photographie va au-delà en proposant une image inerte dont le schéma corporel semble d’une élasticité totale, modelable et sculptable. Telle une glaise façonnable, la photographie permet de donner l’illusion que l’inerte est en vie et que le vivant est inanimé. Cette image n’apparaît alors plus comme une capture visuelle, mais comme une création artistique brouillant les frontières entre la réalité du corps biologique et sa fiction.

En parallèle, l’essor des recherches philosophiques qualifiées de « posthumanistes » tend à envisager une modification de la condition humaine influencée par les technosciences (Maxime Coulombe, 2009, p.3). L’homme ne se limiterait pas seulement à son enveloppe biologique (Thierry Dufrêne, 2018 ; Roland Gori, 2018 ; Donna Haraway, 1984 ; Peter Sloterdijk, 2000 ; Katherine Hayles, 1999 ; …). Stimulé par les espoirs et les dangers que promet la science, le posthumanisme se matérialise dans la création artistique.

Ainsi, pouvons-nous comprendre la confusion entre le corps et l’objet comme l’essence d’une photographie posthumaniste ?

Domaines de recherche

Historie de l’art, études des arts et philosophie à l’Université Paris Nanterre et à l’Université du Québec en Outaouais.

Colloques scientifiques

27 octobre 2019 : Helmut Newton, humour féministe ou machiste ? Communication pour le panel Humour as Feminist Strategy in Contemporary Art présenté lors du congrès 2019 de l’Association d’Art des Universités du Canada à l’hôtel Hilton de Québec, organisé par Teresa Carlesimo https://uqo.ca/nouvelles/35584?fbclid=IwAR3WtofiQTcJ72qcG5phzSJGAP18NA_eZiRp2QI2L2Uq2Z7eDx7uSaBruaM

30 mai 2019 : Corps vivant et objet technologique, entre discours philosophiques et créations artistiques. Communication dans le cadre des communications libres du Congrès de l’Association francophone pour le savoir à l’Université du Québec en Outaouais.

29 mai 2019 : La robe de viande : de Sterbak à Lady Gaga. Communication pour le colloque Passer à l’histoire : l’exposition et sa reconstitution présenté à l’Université du Québec en Outaouais dans le cadre du Congrès de l’Association francophone pour le savoir, organisé par Mélanie Boucher, Marie-Hélène Leblanc et Jessica Ragazzini (+ publication prévue pour 2020).

20 novembre 2018 : La fabrique du modèle. La fabrique de l’intimité. Communication dans le cadre du séminaire interdisciplinaire Corps à l’affiche de l’Université Bordeaux Montaigne organisé par Anne-Claire Duchossoy.

15 novembre 2018 : La photographie aujourd’hui : la suprématie de la femme-objet ? Communication pour le workshop le corps dans tous ses éclats de l’Université de Franche-Comté organisé par Régine Atzenhoffer et Margaret Gillespie.

4 octobre 2018 : Après le mythe de la liberté, photographier la société de l’ombre post-68. Communication sur les œuvres de Molinier, Strömholm, Witkin et Mapplethorpe pour le colloque du CERLI (Centre d’Études et de Recherche sur les Littératures de l’Imaginaire) Rebelles : figures et représentations de la contestation sociale dans les littératures de l’imaginaire à l’Université de la Rochelle organisé par Danièle André, Annabel Audureau et Elodie Chazalon. Présentation consultable sur http://portail-video.univ-lr.fr/Photographier-la-legende-de-la

4 avril 2018 : La science-fiction photographique. Communication sur les liens entre science-fiction et photographie pour le colloque Science-fiction, prothétisation, cyborgisation de l’association Stella Incognita (Université de La Rochelle) à l’Université Lyon I organisé par Jérôme Goffette.

19 octobre 2017 : Les visages d’une beauté contemporaine hybride. De la photo d’identité au portrait-robot. Communication sur la représentation des visages dans la photographie contemporaine pour le colloque Visages à contrainte à Université Jean Monnet organisé par Vincent Ciciliato (+ publication prévue pour 2020). Présentation consultable sur https://www.youtube.com/watch?v=_qnZJHjfvZc 

Publications

Actes de colloque :

Novembre 2019 : « De la fiction à la science-fiction photographique » in Science-fiction, prothèse et cyborgs, sous la direction de Jérôme Goffette, actes du colloque Science-fiction, Prothétisation, cyborgisation de l’association Stella Incognita, avril 2018, Paris : BoD, p.199-215

https://www.bod.fr/librairie/science-fiction-protheses-et-cyborgs-jerome-goffette-9782322188499

Revues scientifiques avec comité de lecture

Octobre 2019 : « La photographie aujourd’hui : la suprématie de la femme-objet ? », GRAAT On-Line Études sur le genre & Études culturelles #22, Université Le Havre Normandie, Université de Tours, http://www.graat.fr/11Ragazzini.pdf

Décembre 2018 : « L’influence des monstres littéraires sur le corps post-humain », MERIDIAN of CRITICISM – Annals of Stefan cel Mare University of Suceava, Romania, Philological Series, no.2 vol.31,

http://meridiancritic.usv.ro/uploads/mc_2_2018/I.03.%20Ragazzini%20Jessica.pdf

Juin 2018 : ‘’Max Aguilera Hellweg, Photography from surgery to robotics.’’, Angles The journal | Digital Subjectivities – Université de Poitiers, France, http://angles.saesfrance.org/index.php?id=1578

Expériences

Charges de cours

Été 2019 : Chargée de cours « Image et société » (ARI1043) (Université du Québec en Outaouais)

Hiver 2019 :  Chargée de cours sous la close 9.02 « Exposition théorie et pratique » (MSL1053) (Université du Québec en Outaouais).

Recherche

2020-2020 : Chargée de projet – chercheuse pour l’association Arts visuels de Gatineau

2019-2020 : Assistante de recherche du professeur Éric Langlois (Université du Québec en Outaouais).

2019-2020 : Assistante de recherche de la professeure Catherine Nadon (Université du Québec en Outaouais).

2018-2020 : Assistante de recherche de la directrice Marie-Hélène Leblanc (Galerie UQO).

2017-2018 : Assistante de recherche de la professeure Mélanie Boucher (Université du Québec en Outaouais).

Commissariat d’exposition

Commissaire adjointe de l’exposition « La Robe de chair au Musée National : expositions et reconstitution », commissaires : Mélanie Boucher et Marie-Hélène Leblanc. Galerie UQO du 15 mai au 22 juin 2019. https://galerie.uqo.ca/expo/20190515 ; https://uqo.ca/nouvelles/33956

Membre de jury

2019 : organisatrice et membre du jury du prix Jean-Pierre Latour

Contact : jessica.ragazzinicastello@gmail.com

Profil Academia : https://uqo.academia.edu/JessicaRagazzini

CV Jessica Ragazzini 2020