Caroline Damiens est maîtresse de conférences en études cinématographiques à l’université Paris Nanterre, au Département Arts du spectacle. Elle a soutenu en 2017 à l’INALCO une thèse qui interrogeait les fabrications filmiques des peuples du Nord et de Sibérie dans les films de cinéma et de télévision soviétiques. Elle a publié plusieurs articles sur cette question et sur le cinéma autochtone contemporain en Sibérie. Elle a été conférencière à la Cinémathèque française et chercheuse postdoctorante au Département de la recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly. Ses travaux actuels portent sur la question du spectacle cinématographique et des peuples autochtones.

contact : caroline.damiens@parisnanterre.fr

Domaines de recherche

– histoire culturelle et politique du cinéma : production, diffusion et réception

– cinéma soviétique

– cinéma et ethnographie, cinéma d’expédition

– cinémas autochtones (fourth cinema)

– histoire du spectacle cinématographique et des peuples autochtones

Projet de recherche en cours

« Faire communauté(s) face à l’écran de cinéma / Community building at the cinema » avec Morgan Corriou (CEMTI, Paris 8) et Mélisande Leventopoulos (ESTCA, Paris 8)

Le public de cinéma peut être compris comme un groupe en permanente restructuration et réinvention, variant selon les identités culturelles, ethniques, nationales, religieuses des spectateurs qui le composent. Or ce collectif mouvant au fil des séances mérite d’être confronté plus frontalement qu’il ne l’a été jusqu’à présent aux trajectoires des communautés le fréquentant. Ce projet de recherche souhaite ainsi interroger les interactions intra- et intercommunautaires suscitées par l’implantation des projections cinématographiques en dehors des pôles dominants de la production de films à l’échelle mondiale depuis les débuts du xxe siècle, en excluant donc l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord de l’étude.

En quoi le spectacle cinématographique fait-il communauté ? Doit-il être considéré comme une instance de division ou un moteur consensuel au sein de celles-ci ? Comment se forgent les publics en situation minoritaire ? Il s’agira de questionner côte à côte, parfois d’un seul tenant, deux types de processus : les phénomènes d’homogénéisation culturelle et ceux de coexistence, forcée ou consentie, entre des groupes multiples au sein d’un même territoire en explorant le large éventail de pratiques collectives politiques et sociales émergeant au sein et en marge des espaces de projection animée.

Responsabilités

Co-directrice (avec Jean-Marie Dallet et Marta Severo) du Master Artec (Arts, Technologies et Création), EUR Artec (Paris 8 – Paris Nanterre)

Membre du Comité d’acquisition des collections audiovisuelles de la Médiathèque du musée du quai Branly

Organisations d’événements scientifiques

Organisation et membre du comité scientifique des Journées d’étude « Le cinéma d’expédition », 19-20 septembre 2019, musée du quai Branly – Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (journées associées à la programmation Ciné-expéditions à la Fondation Pathé du 28 août au 24 septembre 2019)

Co-organisation (avec Morgan Corriou et Mélisande Leventopoulos) et membre du comité scientifique de l’atelier de recherche « Faire communauté(s) face à l’écran de cinéma », 14 juin 2019, MSH Paris Nord

Co-organisation (avec Wafa Ghermani) et traduction de la conférence de Nikolaï Maïorov, « Le système panoramique soviétique Kinopanorama », 25 janvier 2019, Conservatoire des techniques cinématographiques, Cinémathèque française

Publications

 Articles dans des revues à comité de lecture

« Incarnation de l’ethnicité à l’écran et politique du casting : l’exemple du cinéma soviétique », Mise au Point [à paraître]

« “Non-acteur” du film, acteur de sa vie. Des usages du film par les acteurs autochtones non professionnels (dans le cas d’une fiction télévisée soviétique) », Création Collective au Cinéma, n° 3, 2019 [à paraître]

« The Birth of a Soviet ‘Fourth Cinema’ on Prime Time Television : Yuri Rytkheu’s Most Beautiful Ships », Studies in Russian and Soviet Cinema, Vol. 13, n° 3, 2019 [à paraître]

« Cinema in Sakha (Yakutia) Republic: renegotiating film history », KinoKultura. New Russian Cinema, n° 48, 2015, http://www.kinokultura.com/2015/48-damiens.shtml

« A Cinema of One’s Own: Building/Reconstructing Siberian Indigenous Peoples’ Identity in Recent Cinema. Examples from Sakha (Yakutia) Republic and the Republic of Khakassia »,  InterDisciplines. Journal of History and Sociology, Vol. 5, n° 1, 2014, pp. 159-185, http://www.inter-disciplines.org/bghs/index.php/indi/article/view/109

Articles dans des revues universitaires

« Le cinéma d’animation d’agit-prop et le monde enchanté de la modernité : projeter Le Petit Samoyède aux confins du Nord de l’URSS », Slovo, n° 48-49, 2019, « À l’Est de Pixar : le film d’animation russe et soviétique », pp. 49-76, https://slovo.episciences.org/5231

« Fabriquer les peuples du Nord dans les films soviétiques : acteurs, pratiques et représentations » [résumé de la thèse], Slavica Occitania, n° 46, 2017, pp. 285-293

« Пространство фильма как зона контакта: киносъемки с участием коренных малочисленных народов Севера, Сибири и Дальнего Востока на рубеже 1920-х – 1930-х гг. » [Filmer avec les peuples autochtones du Nord à la charnière des années 1920 et 1930 : la zone de contact du film comme espace négocié], Северные грани. Лингвострановедческий альманах, n° 6, 2016, pp. 50-63

Chapitres d’ouvrage

« La vie sociale de la séance : matérialité des séances cinématographiques pour les “indigènes” en Sibérie soviétique », Frédéric Keck (dir.), Valeurs et matérialité. Approches anthropologiques, Paris, Æsthetica – Presses de l’ENS, 2019, pp. 149-166 [sous presse]

« Le cinéma en République Sakha (Iakoutie) à l’ère postsoviétique : revoir l’histoire du cinéma depuis la Sibérie », Sophie Gergaud, Thora Herrman (dir.), Cinémas autochtones, Paris, GITPA/L’Harmattan, 2019 [à paraître]

« A Gramophone’s Adventures in the Soviet Far North. Film, Northern Indigenous peoples’ modernisation/sovietisation, foreign models and Soviet “civilising mission” », Luis R. Antunes, Emma Vestrheim (dir.), A Companion to Arctic Cinema, Cambridge, Cambridge Scholars Publishing [à paraître]

Recensions

« Emma Widdis, Socialist Senses. Film, Feeling, ans the Soviet Subject, 1917-1940 », Mise au point, n° 11, 2018, https://journals.openedition.org/map/3258

« Gabrielle Chomentowski, Filmer l’Orient. Politique des nationalités et cinéma en URSS (1917-1938) », Revue d’Études mongoles et sibériennes, centrasiatiques et tibétaines, n° 48, 2017, http://emscat.revues.org/2934

« Cloé Drieu (éd.), Écrans d’Orient. Propagande, innovation et résistance dans les cinémas de Turquie, d’Iran et d’Asie centrale (1897-1945) », Slavica Occitania, n° 44, 2017, 
pp. 557-560

« Oksana Sarkisova, Screening Soviet Nationalities. Kulturfilms from the Far North to Central Asia », Slavica Occitania, n° 44, 2017, pp. 561-566