Anne-Sophie Aguilar

Maître de conférences, pôle Métiers du Livre, Saint-Cloud

Responsable de la licence professionnelle « Métiers du livre : édition et commerce du livre, parcours Librairie »

Contact : annesophie.aguilar@parisnanterre.fr

Domaines de recherche

Histoire culturelle et sociale de l’art (XIXe-XXe siècles)

Institutions, sociétés, expositions
Critique d’art et historiographie de l’histoire de l’art
Presse artistique et revues d’art
Histoire politique de l’art, art en guerre, artistes et syndicalisme intellectuel

Histoire des images et culture visuelle (XIXe-XXe siècles)

Histoire de l’illustration, périodiques et livres illustrés, propriété littéraire et artistique
Enseignes commerciales, enseignes artistiques
Écritures urbaines, écritures exposées

Responsabilités scientifiques

Co-directrice avec Eléonore Challine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA) du programme de recherche « L’enseigne, un nouvel objet pour les études visuelles (1850-1939) », 2018-2020.

Membre du comité de rédaction de la revue Biens symboliques / Symbolic Goods (https://revue.biens-symboliques.net/).

Membre du comité d’organisation du colloque « Écritures urbaines, écritures exposées », Paris, Marseille, 11 et 18 octobre 2019 (https://bssg.hypotheses.org/476)

Membre du programme « La carte postale satirique en guerre (1914-1918) », dir. Bertrand Tillier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IDHE.S).

Principales publications

  • Avec Eléonore Challine, « Enseignes réelles, enseignes rêvées : discours et réalités de l’enseigne commerciale au XIXesiècle », actes du VIIIe congrès de la SERD, Société des études romantiques et dix-neuviémistes (https://serd.hypotheses.org/les-congres-de-la-serd).
  • « Les artistes et le syndicalisme intellectuel dans la France de l’entre-deux-guerres : le cas de la Confédération des travailleurs intellectuels (CTI) », Cahiers du Labex CAP, n° 5, « Les dimensions relationnelles de l’art : processus créatifs, mise en valeur, action politique », Paris, Publications de la Sorbonne, 2018, p. 173-195.
  • « L’Image de la femme d’Armand Dayot (1899), une lecture baudelairienne du portrait féminin », Romantisme, revue du dix-neuvième siècle, 2017/02, « Le portrait », Paris, Armand Colin, 2017.
  • « Le Panorama de la guerre (1916) de Noël Dorville et Othon Friesz : quand l’art se met au service de la propagande », Vincent Chambarlhac et Bertrand Tillier (dir.), Coups de crayons sous la Troisième République, Le Murmure, 2017, p. 183-203.
  • « De la représentation à la recréation : l’expérience immersive du Panorama de la guerre (1916) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 123-3, « La Grande Guerre, inspiration des artistes de 1914 à nos jours », Presses Universitaires de Rennes, 2016, p. 17-31.
  • « Le Maroc : nouvel horizon de l’art national ? L’Art et les Artistes et l’impérialisme français dans l’entre-deux-guerres », Dominique Jarrassé et Laurent Houssais (dir.), « Nos artistes aux colonies ». Sociétés, expositions et revues dans l’empire français (1851-1934), Le Kremlin-Bicêtre, éditions Esthétiques du Divers, 2015, p. 75-93.
  • « Léon Rosenthal, un collaborateur aux revues artistiques », Bertrand Tillier, Thierry Hohl et Vincent Chambarlhac (dir.), Léon Rosenthal (1870-1932), Paris, Hermann, 2013, p. 279-289.
  • « Peindre le soldat. Armand Dayot et la réception de la figure du militaire (1889-1919) », Romantisme, revue du dix-neuvième siècle, 2013/03 (n° 161), « le Militaire », Paris, Armand Colin, 2013, p. 61-72.
  • « DAYOT, Armand (1851-1934) », Philippe Sénéchal et Claire Barbillon (dir.), Dictionnaire critique des historiens et critiques d’art, INHA. En ligne : http://www.inha.fr/spip.php?article2269
  • Édition des bibliographies primaires et secondaires de Léon Rosenthal (1870-1932) [1ère éd. Tillier, Chambarlhac, Hohl, 2012-2013], Félix Fénéon (1861-1944) [1ère éd. Halperin, 1970] et Joris-Karl Huysmans (1848-1907) [1ère éd. Jeannerod, 2013] pour le site Bibliographies de critiques d’art francophones. En ligne : http://critiquesdart.univ-paris1.fr/