Simon Hatab occupe le poste de dramaturge-coordinateur à l’Opéra national de Paris.

Il a étudié les arts du spectacle à l’Université Paris Nanterre et suivi les cours de l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq. Parmi ses projets :

2016
La Soupe Pop à l’Opéra national de Montpellier (mise en scène Marie-Ève Signeyrole, accompagné par The Tiger Lillies)

2017
Trust Karaoké Panoramique au Théâtre de la Cité Internationale (mise en scène Maëlle Dequiedt)

2018
SeXY à l’Amphithéâtre Bastille (mise en scène Marie-Ève Signeyrole, accompagné par Dear Criminals)
Nabucco à l’Opéra de Lille (mise en scène Marie-Ève Signeyrole)
Shakespeare Fragments Nocturnes à l’Amphithéâtre Bastille (mise en scène Maëlle Dequiedt)
La Damnation de Faust au Staatsoper Hannover (mise en scène Marie-Ève Signeyrole)

2019
Don Giovanni à l’Opéra national du Rhin (mise en scène Marie-Ève Signeyrole)
Les Indes galantes à l’Opéra Bastille (mise en scène Clément Cogitore, chorégraphie Bintou Dembélé)

2020
Les Noces, Variations à l’Opéra de Lille (mise en scène Maëlle Dequiedt)
I Wish I Was au Théâtre de la Cité Internationale et au Phénix – Scène nationale de Valenciennes (mise en scène Maëlle Dequiedt)

2021
Création d’après Titus Andronicus à l’Opéra national du Rhin avec la participation du Festival Musica (composition Francisco Alvarado, mise en scène Maëlle Dequiedt)

Il fait partie de la compagnie La Phenomena, associée au Théâtre de la Cité internationale et au Phénix – Scène nationale de Valenciennes. Dans le cadre du Pôle européen de création du Phénix, La Phenomena est en résidence pour trois ans à Denain (Hauts-de-France).

Il collabore aux publications de l’Opéra national de Nancy (direction Matthieu Dussouillez).

Avec la photographe Elisa Haberer, il a écrit La Quadrature d’une ville (Les Cahiers de Corée).

Il contribue à la revue Europe (L’Opéra aujourd’hui), au Dictionnaire Roland Barthes (Honoré Champion) et au magazine Fumigène – Littérature de rue.

Il a été commissaire des expositions Verdi-Wagner et Mozart au Palais Garnier et collabore au livre du tricentenaire Le Ballet de l’Opéra (éditions Albin Michel).

Il a donné à l’Université Paris Nanterre un cycle de cours consacrés à la dramaturgie et participe en tant qu’artiste associé au programme Performing Utopia du King’s College de Londres.